Google sanctionné à hauteur de 50 millions d’euros par la CNIL