Biométrie au travail illégale : sanction de 10.000 euros