Etude réalisée à partir de messages postés sur Twitter : la CNIL est saisie du dossier